Liens d'accessibilité

USA-Elections: Perry jette l'éponge

  • Chérubin Dorcil

Gouv. Rick Perry

Gouv. Rick Perry

Le gouverneur du Texas a annoncé son soutien pour Newt Gingrich qui cherche à freiner l'élan de Mitt Romney en Caroline du Sud

Deux coups de théâtre dans la course à la présidence. Le parti républicain dans l’état de l’Iowa revient sur les résultats de ses Assemblées électorales du 3 janvier…et décide que Mitt Romney n’a pas gagné ! Ensuite, Rick Perry, qui avait commencé sa campagne en tête des sondages, vient d’annoncer son retrait. Quelle sera l’incidence de ces deux événements sur les primaires de ce samedi en Caroline du Sud ?

D’abord, en ce qui concerne le retrait du gouverneur du Texas, Rick Perry, de la course présidentielle, l’impact immédiat pourrait être une montée dans les sondages du candidat conservateur Newt Gingrich. Perry a d’ailleurs vite fait de se ranger dans le camp de l’ex-président de la Chambre basse.

« Je n’ai aucun doute là-dessus », a-t-il déclaré jeudi matin, « Newt Gingrich a l’âme d’un réformateur conservateur, la capacité de rallier et de captiver le mouvement conservateur, le courage de demander à ces groupes d’intérêts de Washington de dégager, si c’est le meilleur pour notre pays. »

Rick Perry (à dr.) salue Newt Gingrich (archives)

Rick Perry (à dr.) salue Newt Gingrich (archives)

Le soutien de Rick Perry pourrait entraîner un revirement en Caroline du Sud, d’autant qu’un récent sondage place Newt Gingrich seulement à 7% derrière l’ancien gouverneur du Massachusetts, Mitt Romney, déclare le professeur Emilio Vianno de l'American Unievrsity, à Washington, DC. A quoi il faut ajouter le soutien à peine voilé de Sarah Palin, figure de proue du Tea Party, pour M. Gingrich.

Cependant, Emilio Vianno croit qu’un autre élément pourrait favoriser, de préférence, l’ancien sénateur de la Pennsylvanie Rick Santorum. On sait maintenant qu’il est arrivé en tête dans l’Iowa, le 3 janvier, bien que le parti ait décidé de déclarer un match nul entre lui et Mitt Romney.

Rick Santorum (à g.) et Mitt Romney

Rick Santorum (à g.) et Mitt Romney

Beaucoup d’analystes n’écartent pas la possibilité d’une surprise samedi en Caroline du Sud. Si Gingrich ou Santorum l’emporte sur Romney et Ron Paul, tout recommence et l’on devra attendre la Floride ou même le super-Tuesday en mars, pour connaître le candidat des Républicains à la présidentielle du 6 novembre.

XS
SM
MD
LG