Liens d'accessibilité

Une secousse tellurique frappe la région de Washington, DC

  • Chérubin Dorcil

Washington, DC où plusieurs édifices ont été évacués après le séisme

Washington, DC où plusieurs édifices ont été évacués après le séisme

D'une magnitude de 5,8 sur l'échelle de Richter, ce tremblement de terre a causé la fermeture provisoire de plusieurs bureaux du gouvernement fédéral

Un rare tremblement de terre a secoué la région de Washington, DC le mardi 23 août, semant la panique dans divers secteurs et forçant le gouvernement fédéral à cesser ses activités non-essentielles au niveau de plusieurs agences et ministères.

Selon l’institut américain de géophysique (USGS) il s’agissait d’une secousse tellurique mesurant 5,8 sur l’échelle de Richter, dont l’épicentre se situait non loin de la ville de Mineral, en Virginie, à environ 135 kms au sud-ouest de la capitale fédérale. Les effets du séisme ont été ressentis sur la côte Est des Etats-Unis, de la Virginie à la Nouvelle Angleterre, et même aussi loin que Toronto et Montréal, au Canada.

Les autorités ont évacué plusieurs bâtiments, y compris le Capitole et le Pentagone. La Voix de l’Amérique devait cesser plusieurs émissions, y compris nos programmes vers l’Afrique francophone, dû à ce tremblement de terre. Les responsables de la gestion des bâtiments fédéraux continuent d’inspecter la structure de ces édifices. Plusieurs d’entre eux ont été fermés, annonce l’Office de gestion du personnel fédéral (OPM).

Aucune victime n’a été signalée jusqu’à 7h GMT mercredi.

Cliquez ici pour la liste officielle des bâtiments fédéraux fermés

XS
SM
MD
LG