Liens d'accessibilité

Troisième décès après la fusillade dans un lycée de l'Ohio


Troisième décès après la fusillade dans un lycée de l'Ohio

Troisième décès après la fusillade dans un lycée de l'Ohio

L'incident du 27 février ramène à la surface le débat sur les armes à feu et la délinquance juvénile aux Etats-Unis

Un troisième élève blessé dans la fusillade qui a eu lieu lundi dans un lycée de l’Ohio, aux États-Unis, a rendu l’âme.

Après l’annonce de la mort de Russel King, Jr, mardi, un porte-parole du médecin légiste du comté de Cuyahoga a confirmé le décès de Demetrius Hewlin, du même âge. La veille, les autorités avaient annoncé le décès de Daniel Parmentor, 16 ans.

Des parents et élèves passent devant l'Ecole primaire de Chardon, proche du lycée où a eu lieu la fusillade (27 fév. 2012)

Des parents et élèves passent devant l'Ecole primaire de Chardon, proche du lycée où a eu lieu la fusillade (27 fév. 2012)

Deux autres élèves étaient toujours hospitalisés mardi avec des blessures par balle. Le lycéen qui a ouvert le feu a été arrêté et écroué. On ignore tout du mobile.

Tout a commencé lundi, à l’école secondaire de Chardon, dans la banlieue de Cleveland. Le tireur, un adolescent de 17 ans, a ouvert le feu dans la cantine, blessant plusieurs écoliers.

Cet incident—le pire dans un lycée américain depuis onze mois-- ramène à la surface le débat sur la délinquance juvénile aux États-Unis, mais aussi sur les mesures de prévention nécessaires dans nos établissements scolaires. Écoutez l’opinion d’un psychiatre :

Des élèves l’ont décrit comme « un marginal» victime du harcèlement de la part de certains camarades d’école. Il aurait diffusé sur Facebook et Twitter des messages alarmants, avant de se rendre à la cantine de l’école où il a ouvert le feu, lundi.

XS
SM
MD
LG