Liens d'accessibilité

Elections américaines : les partis courtisent les groupes-clé d’électeurs


Principal enjeu du scrutin du 2 novembre: le contrôle du Congrès

Principal enjeu du scrutin du 2 novembre: le contrôle du Congrès

Au cours des mois passés, les sondages d’opinion ont montré que les électeurs républicains, les conservateurs en particulier, étaient plus mobilisés et plus motivés pour ces élections.

La campagne électorale bat son plein aux Etats-Unis, à quelques jours du scrutin du 2 novembre. Les deux principaux partis politiques du pays déploient des efforts pour persuader leurs partisans de se rendre aux urnes et certains groupes-clé de rallier leur cause.

Au cours des mois passés, les sondages d’opinion ont montré que les électeurs républicains, les conservateurs en particulier, étaient plus mobilisés et plus motivés pour ces élections. Ayant cela à l’esprit, le président Barack Obama et les démocrates ont lancé une campagne de dernière minute dans l’espoir de mobiliser ceux des électeurs qui ont contribué au succès du parti aux élections de 2008.

Le président Obama dans les jardins de la Maison-Blanche

Le président Obama dans les jardins de la Maison-Blanche

Il s’agit essentiellement des jeunes, des gens qui votaient pour la première fois, et aussi des femmes et des minorités qui avaient massivement soutenu le président Obama et les démocrates, explique Mike O’Brien du journal « Hill » de Washington.

Majoritaires au sein de la population, les femmes appuient historiquement les démocrates, mais la situation est différente cette année, explique Andy Barr du site Internet « Politico. »

Les républicains, eux, comptent sur les Blancs, les hommes et les électeurs plus âgés pour les porter à la victoire le 2 novembre. Ces groupes gravitent vers le mouvement du Tea Party, une coalition d’organisations conservatrices militant pour un gouvernement et des impôts plus réduits.

L'ancienne candidate à la vice-présidence Sarah Palin bat campagne pour les candidats du Tea Party

L'ancienne candidate à la vice-présidence Sarah Palin bat campagne pour les candidats du Tea Party

Les derniers sondages indiquent un resserrement de la course électorale, redonnant ainsi espoir aux démocrates. La plupart des analystes prédisent d’importants gains des républicains à la Chambre de représentants. Certains assurent qu’ils remporteront les 39 sièges dont ils besoin pour reprendre le contrôle de la Chambre. Le parti républicain doit remporter 10 sièges pour reprendre le Sénat aux démocrates.

En plus du Congrès, 37 des 50 Etats des Etats-Unis éliront leur gouverneur le 2 novembre.



A lire aussi

XS
SM
MD
LG