Liens d'accessibilité

Mitchell, bredouille au terme de son ultime tentative de médiation entre Israël et les Palestiniens


L'émissaire américain pour le Proche-Orient n'a pu convaincre mardi l'Autorité palestinienne d'engager des pourparlers directs avec l’état hébreux.

L'émissaire américain pour le Proche-Orient, George Mitchell, bredouille au terme de son ultime tentative de médiation entre Israël et les Palestiniens. Il n'a pas pu convaincre mardi l'Autorité palestinienne d'engager des pourparlers directs avec l’état hébreux, même s’il a qualifié ses entretiens avec le président palestinien Mahmoud Abbas à Ramallah en Cisjordanie de « sérieux et positifs ».

M. Mitchell est reparti sans accord, évoquant les « difficultés et obstacles » auxquels sont confrontées les deux parties. L’administration Obama fait toujours pression pour que des négociations directes commencent début septembre.

L’Autorité palestinienne réclame un accord préliminaire sur un cadre et un calendrier de négociations.Elle exige également le gel de la colonisation juive en Cisjordanie occupée, sur des terrains qui doivent faire partie d'un futur Etat palestinien. Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu estime que les pourparlers directs devraient commencer sans conditions préalables.

M. Mitchell doit rencontrer mercredi M. Netanyahu et le ministre israélien de la Défense, Ehud Barak.


XS
SM
MD
LG