Liens d'accessibilité

Yémen : des manifestants ont attaqué l’ambassade américaine à Sanaa


Des manifestants escaladant la grille de l'ambassade américaine à Sanaa

Des manifestants escaladant la grille de l'ambassade américaine à Sanaa

La foule a mis le feu à plusieurs véhicules diplomatiques avant d’être repoussée par des agents de sécurité faisant usage de canons à eau.

Des centaines de manifestants courroucés par un film tourné aux Etats-Unis et jugé insultant à l’égard du prophète Mohammed ont pris d’assaut l’ambassade américaine à Sanaa, dans la vague d’incidents anti-américains que connaît la région. La foule a mis le feu à plusieurs véhicules diplomatiques avant d’être repoussée par des agents de sécurité faisant usage de canons à eau et de tirs de sommation. Un certain nombre de manifestants auraient été blessés.

L’ambassadeur américain en Libye et trois de ses collaborateurs ont été tués mardi lorsque des islamistes présumés ont investi le consulat américain de Benghazi.

En Egypte, les manifestations se poursuivent devant l’ambassade américaine au Caire. La police a eu recours, jeudi, au gaz lacrymogène contre une foule d’environ 200 jeunes.

En visite officielle en Belgique, le président islamiste égyptien Mohamed Morsi a dénoncé les attaques contre le prophète Mohammed, mais a aussi condamné les actes de violence. Il s’est engagé à assurer la protection des étrangers dans son pays.

Pour leur part, le président américain Barack Obama et le président de l’Assemblée nationale libyenne, Mohamed Magarief, ont convenu de collaborer étroitement dans l’enquête sur l’attaque contre le consulat américain à Benghazi. M. Magarief a présenté aux Etats-Unis ses excuses pour l’assaut contre ce poste diplomatique américain.
XS
SM
MD
LG