Liens d'accessibilité

Etats-Unis : Victoire sans surprise de Mitt Romney dans le New Hampshire


Mitt Romney (au c.) entouré de journalistes devant l'Ecole de Webster, à Manchester, NH (10 jan. 2012)

Mitt Romney (au c.) entouré de journalistes devant l'Ecole de Webster, à Manchester, NH (10 jan. 2012)

L'ancien gouverneur a obtenu 39% des voix, devançant le député Ron Paul (23%) et l'ex-ambassadeur Jon Huntsman (17%)

Pour la première fois depuis 35 ans, le même candidat républicain a remporté les caucus de l’Iowa et les primaires du New Hampshire.

Mitt Romney a marqué l’histoire dans le New Hampshire. Mais il a réalisé davantage. Cette victoire le rapproche d’un point de non-retour où il deviendra évident tant pour l’establishment que pour la base du parti que l’ancien gouverneur du Massachusetts est incontournable. Mais la lutte ne fait que commencer.

Romney battant campagne à Peterborough, New Hampshire le 4 janvier 2012

Romney battant campagne à Peterborough, New Hampshire le 4 janvier 2012

Ce soir, nous célébrons ; demain, nous nous remettons à l’œuvre. En effet, Mitt Romney va maintenant aborder l’étape jusqu’ici la plus difficile : le sud des États-Unis où sa réputation de politicien modéré du Nord-Est sera mise à rude épreuve. À commencer par la Caroline du Sud, le 21 janvier, où il devra convaincre les conservateurs qu’il mérite de porter l’étendard du parti de Ronald Reagan en novembre.

L’ancien président de la Chambre basse Newt Gingrich, l’ancien sénateur de Pennsylvanie Rick Santorum et le gouverneur du Texas Rick Perry ont déjà annonce la couleur ; ils vont tout faire pour barrer la route à Mitt Romney dans le sud.

Pour importante que soit la victoire de M. Romney dans le New Hampshire, la plupart des analystes ont fixé leur attention sur le résultat des autres prétendants. La deuxième place, assez convoitée, revient au député texan Ron Paul.

Ron Paul (archives)

Ron Paul (archives)

Le député texan a déclaré : «Il a remporté une victoire, mais nous avons remporté une victoire pour la cause de la liberté. Il ne fait aucun doute que cet effort ne passera pas inaperçu.»

Les experts ne lui donnent aucune chance quant à l’investiture du parti, mais Ron Paul est bien placé tant pour continuer à défier Mitt Romney que pour compliquer davantage les efforts de Newt Gingrich et Rick Santorum de se présenter comme un choix viable pour affronter Barack Obama en novembre prochain.

Jon Huntsman récite le serment au drapeau à Laconia, New Hampshire (29 déc. 2011)

Jon Huntsman récite le serment au drapeau à Laconia, New Hampshire (29 déc. 2011)

Autre élément marquant de la soirée du 10 janvier : la belle performance de l’ancien ambassadeur Jon Huntsman, troisième avec environ 17% des voix.

Huntsman considère ce score « honorable » comme un billet pour la Caroline du Sud où il va continuer sa campagne.

XS
SM
MD
LG