Liens d'accessibilité

USA-Election: les républicains s'affrontent mardi dans le 'Sud profond'


Rick Santorum (11 mars 2012)

Rick Santorum (11 mars 2012)

Après une large victoire dans les assemblées du Kansas, samedi, Rick Santorum espère consolider sa position d'alternative à Mitt Romney

L’ancien gouverneur du Massachussetts Mitt Romney est toujours en tête après le récent “Super Tuesday”, mais ses principaux rivaux refusent de jeter l’éponge. Avec six victoires dans les 10 Etats de ce “Super mardi”, Mitt Romney demande à ses partisans de tenir bon: “Ainsi nous allons continuer, jour après jour, pas à pas, porte à porte, coeur à cœur,” a déclaré M. Romney.

Mais les primaires de demain dans l’Alabama et le Mississippi offrent de nouvelles chances aux principaux rivaux de l’ancien gouverneur du Massachussetts, l’ex-sénateur de Pennsylvanie Rick Santorum et l’ancien président de la Chambre des Représentants, Newt Gingrich.

Newt Gingrich (archives)

Newt Gingrich (archives)

Nous restons dans la course parce que je crois qu’il va être impossible pour un modéré de gagner à la présidentielle de novembre”, a expliqué M. Gingrich. Toutefois, Gingrich et Santorum se partageant le vote du camp conservateur, l’avantage en reviendra tout naturellement à Romney, indiquent les analystes.

Il faut dire que M. Romney a toujours du mal à surmonter le scepticisme des conservateurs de son parti, et devrait s’attendre à de possibles revers dans le Sud des Etats-Unis.

Mitt Romney (9 mars 2012)

Mitt Romney (9 mars 2012)

Les adversaires de M. Romney espèrent “ralentir” suffisamment sa progression pour se donner une chance à la Convention républicaine d’août, et éviter ainsi qu’elle ne soit une cérémonie de couronnement pour Mitt Romney.

XS
SM
MD
LG