Liens d'accessibilité

L’économie américaine va dans « la bonne direction », estime Obama


A l’approche des élections de mi-mandat, les sondages montrent que la côte de popularité de M. Obama pâtit des difficultés économiques du pays et de la stagnation du chômage aux alentours des 10%

A l’approche des élections de mi-mandat, les sondages montrent que la côte de popularité de M. Obama pâtit des difficultés économiques du pays et de la stagnation du chômage aux alentours des 10%

« L’économie va dans une direction positive. Des emplois sont créés. Mais ils ne sont pas créés aussi vite qu'il le faudrait, étant donné le grand trou que nous avons connu » a expliqué le président lors d'une allocution à la Maison Blanche.

Le président Barack Obama s’est félicité des derniers chiffres sur l’emploi aux États-Unis, meilleurs que prévu, mais il a ajouté que si l’économie américaine va dans la bonne direction, les progrès sont encore trop lents.

Vendredi, le département américain du Travail a publié son rapport sur l'emploi en août, qui montre la création de 67.000 emplois nets par le secteur privé américain ; ce dont s’est félicité le président Obama dans d'une allocution à la Maison Blanche.

« L’économie va dans une direction positive. Des emplois sont créés. Mais ils ne sont pas créés aussi vite qu'il le faudrait, étant donné le grand trou que nous avons connu » a expliqué M. Obama, toute son équipe de conseillers économiques à ses côtés. Le taux de chômage officiel étant légèrement remonté pour s'établir à 9,6%, le chef de l’exécutif a annoncé qu’il présenterait la semaine prochaine de nouvelles initiatives pour remettre les Américains au travail.

« Nous allons continuer d’œuvrer avec les républicains tout comme les démocrates pour trouver des idées qui peuvent accélérer la création d’emplois. Je suis sûr qu’on peut le faire » a ajouté M. Obama, qui a consacré l’essentiel de cette semaine aux négociations israélo-palestiniennes de Washington.

La Maison Blanche a annoncé que le chef de l’exécutif se rendra lundi, jour de la fête américaine du travail (« Labor Day »), dans le Wisconsin, puis dans l’Ohio pour discuter de l’économie. A son retour, il fera le point de la situation à l’occasion d’une conférence de presse à la Maison-Blanche.

M. Obama appelle toujours le Sénat à ratifier le projet de loi visant à appuyer la création d’emplois par les petites entreprises. Une chose est claire en tout cas : il n’envisage pas de nouveau plan de relance de l’économie du type de celui de 800 milliards de dollars adopté en 2009 par le Congrès.

A l’approche des élections de mi-mandat, les sondages montrent que la côte de popularité de M. Obama, tout comme celle des démocrates, pâtit des difficultés économiques du pays et de la stagnation du chômage aux alentours des 10%.

XS
SM
MD
LG