Liens d'accessibilité

RDC : le département d’Etat américain « profondément préoccupé »par la mort de Floribert Chebeya


Le défunt président de La Voix des sans voix (Archives)

Le défunt président de La Voix des sans voix (Archives)

Les Etats-Unis se disent « profondément préoccupé »par la mort de Floribert Chebeya. Un communiqué du département d'Etat appelle à l'ouverture d'une enquête indépendante et révèle que les Etats-Unis ont proposé leur expertise à Kinshasa.

Le département d’Etat américain se dit « profondément préoccupé par l'apparent assassinat de l’éminent défenseur congolais des droits de l’Homme Floribert Chebeya. » La dernière fois qu’on a eu des nouvelles de Floribert Chebeya, il répondait à une convocation de l’Inspecteur général de la police nationale, indique la déclaration du département d’Etat. Le document rappelle que le défunt fondateur de l’ONG La Voix des ans voix était déjà impliqué dans la défense des droits fondamentaux sous le régime de Mobutu Sese Seko.

« Nous sommes préoccupés par les meurtres d’autres défenseurs des droits de l’Homme en RDC au cours des récentes années et notons que les groupes congolais de défense des droits de l’Homme demeurent particulièrement vulnérables au harcèlement, aux arrestations arbitraires et aux détentions ainsi qu’à d’autres abus de la part des forces de sécurité », précise la déclaration du département d’Etat.

« Les Etats-Unis adressent leurs sincères condoléances à la famille et aux amis du défunt Chebeya et appellent à l’ouverture immédiate d’une enquête indépendante, ainsi qu’à une autopsie, sous supervision de l’ONU pour faire la lumière sur sa mort », souligne le document. Les Etats-Unis se félicitent de l’annonce, par le gouvernement congolais, d’une enquête et l’ont informé qu’ils sont disposés à apporter leur expertise à l’enquête sur la mort de Floribert Chebeya, précise la déclaration du département d’Etat américain en appelant à ce que les coupables soient traduits en justice.

Le rapporteur de l’ONU pour les exécutions extrajudiciaires a mis en cause le gouvernement de Kinshasa dans la mort de Floribert Tchebeya. S’adressant au Conseil des droits de l’Homme à Genève, Philip Alston a fait état, aujourd’hui, d’une vraisemblable implication du gouvernement dans la mort de l’un des défenseurs des droits de l’Homme les plus respectés.

Le président de la Voix des sans voix, Floribert Tchébéya, a été retrouvé mort mardi sur le siège arrière de sa voiture. C’est toujours le choc à Kinshasa. François Mwamba secrétaire général du Mouvement de libération du Congo (MLC), le principal parti d’opposition, parle d’un « véritable assassinat à caractère politique », ajoutant que le corps du chauffeur de Floribert Chebeya a été retrouvé à un autre endroit. M. Mwamba a fait savoir son parti ne participera pas aux festivités du 30 juin, la fête nationale, la fête nationale.

XS
SM
MD
LG