Liens d'accessibilité

Etats-Unis : le nombre d’entreprises noires en nette hausse, mais moins performantes


Pierre et Jamyla Bennu, deux entrepreneurs noirs de Baltimore (Maryland), dans leur unité de production située dans la cave de leur maison

Pierre et Jamyla Bennu, deux entrepreneurs noirs de Baltimore (Maryland), dans leur unité de production située dans la cave de leur maison

Pour Marc Morial, directeur du bureau des droits civiques de l’organisation National Urban League, qui cherche à aider les communautés défavorisées, les décideurs, à tous les niveaux, devraient se pencher sur ces chiffres lorsqu’ils préparent des plans visant à aider les communautés à échapper à la récession.

De nouvelles données publiées par le Bureau du recensement américain révèlent une énorme augmentation du nombre d’entreprises noires aux États-Unis entre 2002 et 2007.

Les Noirs possédaient presque deux millions d'entreprises en 2007, l'année de la dernière enquête, soit une hausse de plus de 60% par rapport à l'enquête précédente, qui date de 2002. Ce taux représente le triple de celui de la croissance pour l’ensemble des entreprises américaines, et la plus forte augmentation toutes minorités raciales confondues.

Hsu Liu-Di, President, Flushing Chinese Business Association

Hsu Liu-Di, President, Flushing Chinese Business Association

Par ailleurs, fait valoir le directeur-adjoint du Bureau du recensement, Thomas Mesenbourg, « les entreprises appartenant à des Noirs ont vu leurs recettes et revenus augmenter en gros de 55% sur cinq ans, comparé à 34% pour toutes les sociétés américaines. »

Pour Marc Morial, directeur du Bureau des droits civiques de l’organisation National Urban League, qui cherche à aider les communautés défavorisées, les décideurs, à tous les niveaux, devraient se pencher sur ces chiffres lorsqu’ils préparent des plans visant à aider les communautés à échapper à la récession.

Vue d'une boutique hispanique américaine

Vue d'une boutique hispanique américaine

« Le fait qu’il y a une hausse dans le nombre d’entreprises, un intérêt plus prononcé pour l’entreprenariat, signifie qu'en se concentrant sur l'aide aux entreprises noires, on peut créer des emplois et une croissance économique dans les communautés », a expliqué M. Morial.

Toutefois, on constate toujours un fossé énorme entre les recettes des entreprises noires et celles d'entreprises appartenant à des Blancs. Et d'autres disparités raciales persistent. Nombre de sociétés noires sont de petite taille et, en 2007, plus de 94% d’entres elles n’avaient pour seul employé que le propriétaire.

Les études ont montré, en outre, que les patrons noirs ont moins d’expérience, moins de capitaux, et une formation inférieure à celle des chefs d’entreprise blancs; ce qui expliquerait en partie qu’ils soient moins performants. On les trouve également en plus grand nombre dans des secteurs moins performants, tels que les services personnels.

Dans un restaurant de quartier

Dans un restaurant de quartier

Bien que les Noirs soient la minorité raciale ayant enregistré le taux de croissance le plus élevé dans la propriété des entreprises de 2002 à 2007, on recensait moins de sociétés noires que de sociétés hispaniques en 2007. Le montant des ventes des sociétés hispaniques était également plus élevé – pratiquement le double des ventes des entreprises noires.

XS
SM
MD
LG