Liens d'accessibilité

Les Etats-Unis appuient l’Inde pour un siège permanent au Conseil de sécurité de l’ONU, a dit le président Barack Obama


Le président Obama s'adressant au Parlement indien

Le président Obama s'adressant au Parlement indien

Dans un discours devant une session mixte du Parlement indien, le Président Obama a salué l’Inde en tant que puissance mondiale émergeante. Le Président Obama a parlé d’une vision qui, selon lui, pourrait être réalisée par les deux nations.

Le président américain poursuit sa tournée asiatique en se rendant, mardi, en Indonésie. A l’issue, lundi, de son séjour en Inde, sa première étape, il a déclaré qu’il est favorable à une reforme du Conseil de Sécurité des Nations Unies qui accorderait un siège permanent à l’Inde. Les Etats Unis ont besoin que l’ONU soit efficace, crédible, et légitime, a-t-il expliqué.

Dans un discours devant une session mixte du Parlement indien, le Président Obama a salué l’Inde en tant que puissance mondiale émergeante. Le Président Obama a parlé d’une vision qui, selon lui, pourrait être réalisée par les deux nations.

Le président Obama et le Premier ministre indien Manmohan Singh

Le président Obama et le Premier ministre indien Manmohan Singh

« En Asie comme à travers le monde, l’Inde n’est pas tout simplement en train d’émerger. L’inde a déjà émergé. Et c’est ma conviction ferme que les relations entre les États-Unis et l’Inde sous tendues par nos intérêts et valeurs partages, elles feront partie des partenariats décisifs en ce 21e siècle », a déclaré le président américain, ajoutant être venu établir un tel partenariat.

Parlant du renforcement de la sécurité et de la coopération contre le terrorisme avec l’Inde, M. Obama a déclaré que les deux nations ont honoré leurs citoyens tués dans les attaques terroristes de Mumbai en 2008 et aux États-Unis en 2001.

Les Etats-Unis appuient l’Inde pour un siège permanent au Conseil de sécurité de l’ONU, a dit le président Barack Obama

Les Etats-Unis appuient l’Inde pour un siège permanent au Conseil de sécurité de l’ONU, a dit le président Barack Obama

Sur une question de grand intérêt pour l’Inde, M. Obama a déclaré que le Pakistan voisin a reconnu de plus en plus la menace que les réseaux terroristes font peser sur lui et sur ceux qui sont en dehors du Pakistan.

« Nous allons continuer à insister auprès des dirigeants du Pakistan pour qu’ils comprennent que les refuges des terroristes à l’intérieur de leurs frontières sont inacceptables et que les auteurs de l’attaque de Mumbai doivent jugés et condamnés », a-il-déclaré. « Nous devons aussi reconnaître que tous, nous avons un intérêt dans un Afghanistan et un Pakistan stables, prospères et démocratiques et l’Inde encore plus que tous », a précisé le président des Etats-Unis.

Le président Obama regarde la première dame Michelle Obama et des élèves d'un collège danser à l'occasion du festival de Diwali à New Dehli

Le président Obama regarde la première dame Michelle Obama et des élèves d'un collège danser à l'occasion du festival de Diwali à New Dehli

Lors d'une conférence de presse conjointe avec le président Obama, le Premier ministre indien, Manmohan Singh, a déclaré de son côté que son pays est disposé à engager des négociations avec le Pakistan pour résoudre tous les différends.

« Nous disons que vous ne pouvez pas négocier et en même temps avoir une machine terroriste plus active que jamais. Une fois que le Pakistan sortira de cette contrainte terroriste, nous serons heureux de nous engager avec lui dans la résolution de tous nos différends », a souligné le chef du gouvernement indien.

XS
SM
MD
LG