Liens d'accessibilité

Quarante-neuf personnes incarcérées dans l'affaire de l'explosion au port de Tianjin en Chine


La police interroge quelques personnes à Tianjin, Chine, 2 août 2016.

La police interroge quelques personnes à Tianjin, Chine, 2 août 2016.

Les tribunaux chinois ont ordonné mercredi l'incarcération de 49 personnes impliquées dans l'explosion géante qui a secoué l'an dernier le port de Tianjin, faisant 165 morts, rapportent les media gouvernementaux.

L'explosion survenue dans un dépôt de produits chimiques, propriété de la société Rui Hai International Logistics, avait provoqué une énorme boule de feu qui a dévasté une large zone dans un périmètre de plusieurs kilomètres. Une partie du port de Tianjin a été dévastée et l'accident a suscité des craintes de pollution de l'air, de grandes quantités de cyanide s'étant dégagées dans l'air.

Les personnes incarcérées sont 24 chefs d'entreprises et membres du personnel et 25 fonctionnaires, a indiqué l'agence officielle chinoise Xinhua.

Les charges retenues contre elles vont de l'entreprosage illégal de matériaux dangereux à l'abus de pouvoir.

Le dirigeant de Rui Hai, M. Yu Xuewei, a écopé d'une condamnation à mort avec sursis -normalement commuée en réclusion à vie- et d'une amende de 700.000 yuans (93.500 euros) pour sa responsabilité dans le désastre.

Le jugement des tribunaux a confirmé les conclusions d'un rapport officiel selon lequel les organismes d'état avaient ignoré ou violé les lois et règlements sur l'entreposage de matières chimiques.

Avec AFP

XS
SM
MD
LG