Liens d'accessibilité

Les Etats-Unis appuient le peuple ivoirien, a déclaré le président Obama


La campagne électorale à Bouaké

La campagne électorale à Bouaké

Le gouvernement ivoirien, les candidats, leurs partisans et tous les acteurs politiques ont l’obligation d’assurer que cette élection présidentielle tant retardée se tienne de manière paisible et transparente, a souligné le chef de l’exécutif américain.

Près de six millions d’Ivoiriens sont appelés aux urnes dimanche pour une élection présidentielle qui fera date après avoir été reportée au moins six fois depuis 2005. 14 candidats briguent la magistrature suprême, dont trois sont considérés comme favoris, à savoir le président sortant, Laurent Gbagbo, l’ancien président Henri Konan Bédié et l’ancien Premier ministre Alassane Dramane Ouattara.

Les Etats-Unis soutiennent le peuple ivoirien alors qu’il s’apprête à se prononcer de manière démocratique et à participer à l’élection présidentielle du 31 octobre, a dit le président Barack Obama dans une déclaration publiée hier par la Maison-Blanche. Le gouvernement ivoirien, les candidats, leurs partisans et tous les acteurs politiques ont l’obligation d’assurer que cette élection présidentielle tant retardée se tienne de manière paisible et transparente, a souligné le chef de l’exécutif américain.

A 72 heures de ce scrutin historique, le chef d'état-major de l'armée ivoirienne, le général Philippe Mangou, a mis en garde les éventuels fauteurs de troubles.



XS
SM
MD
LG