Liens d'accessibilité

Flambée des prix au Gabon : Les syndicats réclament des actes concrets


Plus d’une dizaine de centrales syndicales au Gabon ont à nouveau interpellé le gouvernement, notamment sur la flambée des prix des produits de première nécessité, jugeant insuffisantes les mesures entreprises jusqu’ici, alors que les familles gabonaises, disposant d’un pouvoir d’achat extrêmement faible, s’appauvrissent.

Très remontés contre la cherté de la vie dans leur pays, ils ont rappelé le délai de trois mois qu’ils avaient donné au gouvernement, pour créer notamment une centrale d'achat des produits de première nécessité, comme le riz et les produits laitiers par exemple. Ils ont réitéré jeudi leur demande d’augmentation du SMIG, le Salaire Minimum Interprofessionnel Garanti, pour faire face à l’augmentation constante des prix par les commerces, répercutant sur le prix de vente au consommateur les lourdes taxes qui leurs sont imposées, expliquent-ils.

A la mi-août, le gouvernement avait annoncé le plafonnement des prix de certains produits alimentaires, mais les syndicats estiment que ce ne sont là que des paroles et non pas des solutions concrètes.

XS
SM
MD
LG