Liens d'accessibilité

UNICEF: les enfants illégalement ciblés en RCA


Des enfants déplacés à Bangui

Des enfants déplacés à Bangui

Au moins 133 enfants ont été tués ou mutilés au cours des deux derniers mois en République Centrafricaine (RCA), selon l’UNICEF, qui se dit horrifiée par l’escalade des violences et l’impunité dont jouissent les auteurs de ces sévices.


Ces graves violations des droits des enfants doivent faire l’objet d’enquêtes, de poursuites judiciaires et de sanctions, ajoute l’agence onusienne. Selon le représentant de l’UNICEF en Centrafrique, Souleymane Diabaté, la situation dans le pays, qui n’était pas brillante avant même que n’éclate le conflit, est catastrophique aujourd’hui. Ecoles fermées, désintégration des infrastructures publiques, fonctionnaires impayés, violences et insécurité généralisées. L’Etat de droit devra être rétabli, a noté M. Diabaté dans une interview avec la Voix de l’Amérique.

Les violences perpétrées ces dernières semaines sont « sans précédent », a-t-il noté et les sévices infligés aux enfants, dont certains sont tués ou encore éventrés et amputés intentionnellement, constituent de graves violations de leurs droits.

L’UNICEF a appelé le gouvernement, les communautés, les autorités religieuses et les chefs de la société civile à faire cesser cette violence et à œuvrer pour la réconciliation.
XS
SM
MD
LG