Liens d'accessibilité

Ouganda : le HCR dénonce le rapatriement forcé de demandeurs d’asile rwandais


Ouganda : le HCR dénonce le rapatriement forcé de demandeurs d’asile rwandais

Ouganda : le HCR dénonce le rapatriement forcé de demandeurs d’asile rwandais

Selon Melissa Fleming, une porte parole de l’agence, certains demandeurs d'asile rwandais avaient été rassemblés sous prétexte qu'ils allaient être informés des résultats de leur requête. D’autres ont été encerclés par la police lors d’une distribution de vivres par le Programme alimentaire mondial.

Le Haut Commissariat de l’ONU aux réfugiés (HCR) a condamné le rapatriement forcé de près de 1700 réfugiés rwandais qui vivaient en Ouganda. Ils étaient, pour la plupart, des demandeurs d’asile et, il y a 48 heures, ils ont été ramenés de force au Rwanda dans une opération menée par la police ougandaise avec le soutien de l'armée rwandais. L’opération a fait deux morts et de nombreux blessés.

Cette mesure viole les normes internationales, a fait savoir le Haut Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés.

Selon Melissa Fleming, une porte parole de l’agence, certains demandeurs d'asile rwandais avaient été rassemblés sous prétexte qu'ils allaient être informés des résultats de leur requête. D’autres ont été encerclés par la police lors d’une distribution de vivres par le Programme alimentaire mondial.

Un ministre ougandais, Tarsis Kab-we-gyere, a dit à l’AFP que les procédures ont été respectées et que les déportés n’avaient pas de raisons légitimes de recevoir l’asile en Ouganda.

XS
SM
MD
LG