Liens d'accessibilité

Une résolution sur un État palestinien soumise à l'ONU


Le président palestinien Mahmoud Abbas (Reuters)

Le président palestinien Mahmoud Abbas (Reuters)

La nouvelle résolution palestinienne proposée au Conseil de sécurité de l’ONU sur le retrait israélien de la Cisjordanie pourrait être soumise à un vote lundi prochain.

Les Palestiniens font pression sur le Conseil de sécurité des Nations Unies (ONU) pour qu’il se prononce cette semaine sur une nouvelle résolution concernant leur avenir. Elle porte sur le retrait israélien de la Cisjordanie et la fin, d’ici à trois ans, de l'occupation par Israël des territoires palestiniens.

Le négociateur en chef palestinien Saëb Erekat affirme que la nouvelle résolution palestinienne proposée au Conseil de sécurité de l’ONU sur le retrait israélien de la Cisjordanie pourrait être soumise à un vote prochainement, a rapporté la radio israélienne.

Les ambassadeurs arabes se sont réunis lundi à l'ONU sur le libellé de la résolution, le président palestinien Mahmoud Abbas précisant qu’elle serait soumise au Conseil de sécurité plus tard dans la journée.

Les Etats-Unis, l'un des cinq pays membres du Conseil de sécurité dotés du droit de veto, ont déjà annoncé qu'ils ne pourraient pas soutenir une résolution de l'ONU qui fixe un délai pour le retrait des forces de sécurité israéliennes des terres palestiniennes. La résolution pourrait également échouer si elle ne s’attire pas le soutien de neuf pays, le minimum nécessaire pour son adoption.

La résolution palestinienne appelle à un accord de paix avec Israël d’ici à un an et la création d'une capitale palestinienne à Jérusalem-Est – un secteur également revendiqué par l’Etat hébreu comme capitale, bien que la plupart des pays étrangers maintiennent leurs ambassades à Tel-Aviv.

.

XS
SM
MD
LG