Liens d'accessibilité

Une quarantaine des combattants de Boko Haram tués au Tchad


Des soldats tchadiens attendent d'embarquer dans un avion à N'Djamena, au Tchad, 24 janvier 2013.

L’armée tchadienne a riposté vendredi à une attaque des combattants de Boko Haram à Kaïga, une localité située près de la frontière nigérienne, selon le correspondant de VOA Afrique à N’Djamena.

Le préfet du département de Kaya, joint par téléphone Baga Sola, confirme qu’une quarantaine de combattants de Boko Haram sont morts.

Dimouya Souapebe parle cependant d’un bilan provisoire et précise qu’une dizaine de soldats tchadiens sont morts lors de ces combats.

"Très tôt ce matin, les éléments de Boko Haram ont attaqué la position de l'armée tchadienne à Kaïga, dans le lac Tchad. Les éléments ont été repoussés et le bilan suivra", a indiqué dans un communiqué le porte-parole de l'armée tchadienne, le colonel Azem.

André Kodmadjingar à N’Djamena pour VOA Afrique

Facebook Forum

XS
SM
MD
LG