Liens d'accessibilité

Une ONG évoque le défi du vieillissement rapide des populations


A l'occasion de la Journée internationale des personnes âgées, HelpAge International évoque la problématique du vieillissement rapide des populations (AP)

A l'occasion de la Journée internationale des personnes âgées, HelpAge International évoque la problématique du vieillissement rapide des populations (AP)

De nos jours, il fait le mieux vieillir en Norvège, mais surtout pas en Afghanistan. C’est ce qu’affirme l’indice établi par l’ONG HelpAge international, qui se focalise sur le troisième âge.

Cet indice a été dévoilé le 1er octobre dans le cadre de la Journée internationale des personnes âgées.

HelpAge International a classé 96 pays, selon les critères suivant : « les politiques de retraite, la santé, l’éducation, l’emploi, et l’environnement social dans lequel vivent les personnes âgées », a expliqué le patron de l'ONG, Toby Porter.

La Norvège trône au premier rang avec une note de 93,4, suivie de la Suède, la Suisse et le Canada, a-t-il ajouté, dans une interview avec la Voix de l'Amérique (VOA).

Les huit premiers pays sont tous de l’Europe de l’Ouest ou de l’Amérique du Nord. Les États-Unis se classent au 8e rang.

HelpAge International note que la planète va ajouter des centaines de millions de vieillards au cours des prochaines décennies, ce qui présentera un défi immense pour les services de santé publics et les gouvernements, mais également pour les particuliers, du fait que nombre de pays n’ont toujours pas établi de régime de retraite.

HelpAge International recommande aux pays africains d’offrir des pensions aux plus de 60 ans, même si l’ONG reconnait que du fait de leur pauvreté, certains pays ne peuvent pas s’offrir cette aide sociale. D’autant que la population de l’Afrique est jeune, et que les pays peinent déjà à offrir l’accès à l’éducation et à l’emploi.

XS
SM
MD
LG