Liens d'accessibilité

Une nouvelle aérogare et une nouvelle tour de contrôle à l'aéroport international de Kinshasa


La nouvelle aérogare et la tour de contrôle de l’aéroport international de Kinshasa inaugurées jeudi 25 juin 2015 par le président du Congo Joseph Kabila à Kinshasa, République démocratique du Congo.

La nouvelle aérogare et la tour de contrôle de l’aéroport international de Kinshasa inaugurées jeudi 25 juin 2015 par le président du Congo Joseph Kabila à Kinshasa, République démocratique du Congo.

Ces infrastructures, d'un coût de 79,5 millions de dollars, ont été inaugurées ce jeudi

Le président congolais Joseph Kabila a inauguré ces nouvelles installations dont la construction a été financée à 86% par la Banque africaine de développement (BAD), et à 14% par l'État congolais.

La nouvelle aérogare devrait entrer pleinement en service d'ici à la fin du mois de juillet.

La mise en service de la tour de contrôle est soumise, elle, à la qualification des contrôleurs aériens pour le nouveau matériel dont elle dispose et devrait intervenir avant la fin de l'année.

La nouvelle aérogare "c'est la sûreté, d'abord parce que nous avons la possibilité de détecter les explosifs qui sont dans les bagages et fret", a déclaré Justin Kalumba, ajoutant que l'automatisation permettrait d'éliminer "70% du désordre" observé dans cet aéroport grouillant.

L'aéroport de Ndjili a été ouvert en 1956, quatre ans avant l'indépendance de ce qui était alors le Congo belge.

La RDC, dont toutes les compagnies aériennes locales sont interdites dans les cieux européen et américain, s'apprête à lancer une nouvelle compagnie publique, Congo Airways, dont le vol inaugural, un temps prévu pour le 30 juin, jour de la fête de l'Indépendance, pourrait avoir lieu en août, selon une source proche du dossier.

Voir les commentaires

XS
SM
MD
LG