Liens d'accessibilité

Une missionnaire américaine enlevée au Nigéria


(VOA)

(VOA)

Le site de l’Église méthodiste libre (Free Methodist Church) a précisé qu’il s’agit d’une certaine Phyllis Sortor, 70 ans, originaire de l’Etat de Washington dans l’ouest des Etats-Unis. Un porte-parole de la police de l'Etat de Kogi, Sola Collins Adebayo, a déclaré qu’elle a été enlevée lundi matin par des hommes masqués, signale l’Agence France Presse (AFP). L'attaque s’est produite dans le village d’Emiworo, où Sortor dirigeait une organisation communautaire dans les locaux d'une école parrainée par son église. Les ravisseurs étaient « des hommes armés inconnus ... (qui) sont venus dans les locaux de l'école en tirant de façon sporadique pour faire peur aux gens avant d’emmener (l'otage) dans la brousse », a déclaré Adebayo à l’AFP. « Nous avons bon espoir de la retrouver. Nous soupçonnons qu'elle a été enlevée pour obtenir une rançon », a déclaré le porte-parole de la police.

Une missionnaire chrétienne américaine a été enlevée dans l'État de Kogi, dans le centre du Nigeria. C’est ce qu’affirment le siteInternet de son église, et les autorités nigérianes.

Le site de l’Église méthodiste libre (Free Methodist Church) a précisé qu’il s’agit d’une certaine Phyllis Sortor, 70 ans, originaire de l’Etat de Washington dans l’ouest des Etats-Unis.

Un porte-parole de la police de l'Etat de Kogi, Sola Collins Adebayo, a déclaré qu’elle a été enlevée lundi matin par des hommes masqués, signale l’Agence France Presse (AFP).

L'attaque s’est produite dans le village d’Emiworo, où Sortor dirigeait une organisation communautaire dans les locaux d'une école parrainée par son église.

Les ravisseurs étaient « des hommes armés inconnus ... (qui) sont venus dans les locaux de l'école en tirant de façon sporadique pour faire peur aux gens avant d’emmener (l'otage) dans la brousse », a déclaré Adebayo à l’AFP.

« Nous avons bon espoir de la retrouver. Nous soupçonnons qu'elle a été enlevée pour obtenir une rançon », a déclaré le porte-parole de la police. D'ailleurs, la chaine de télévision américaine NBC News a signalé mardi que les ravisseurs présumés de Mme Sortor avaient déjà contacté l'un de ses proches, pour réclamer près de 300,000 dollars.

XS
SM
MD
LG