Liens d'accessibilité

Une mission de l'OEA va se rendre en Haïti


Manifestation dans Port-au-Prince, Haiti, 25 janvier 2016.

Manifestation dans Port-au-Prince, Haiti, 25 janvier 2016.

L'Organisation des Etats américains a approuvé l'envoi d'une mission spéciale en Haïti pour aider le pays à sortir de la crise politique après l'annulation du second tour de l'élection présidentielle prévu dimanche dernier.

La demande de cette mission a été formulée par l'ambassadeur d'Haïti, Bocchit Edmond, à la demande du président haïtien lui-même, Michel Martelly.

"Le mandat et les contours de la mission seront définis par le gouvernement d'Haïti", a précisé le secrétaire général de l'OEA, Luis Almagro. "Sinon il s'agirait d'une ingérence qu'Haïti ne souhaite pas et nous non plus".

On ne connaît toutefois pas le contenu de cette mission ni quand elle commencera ses activités en Haïti.

Le président du Conseil permanent de l'OEA, Michael Sanders, a seulement indiqué que l'objectif de la mission était "d'analyser la situation en Haïti, y compris un dialogue entre toutes les parties concernées".

L'OEA avait déjà déployé une mission d'observation électorale dans le pays.

Le second tour de la présidentielle et des législatives partielles était prévu dimanche dernier mais l'opposition a multiplié les manifestations pour dénoncer "un coup d'Etat électoral" fomenté par Michel Martelly.

Plus d'une douzaine de bureaux de vote ont été incendiés ou attaqués en province dans la nuit de jeudi à vendredi.

Le scrutin a été annulé pour des raisons de sécurité par le Conseil électoral provisoire, et aucune nouvelle date n'a été annoncée.

Avec AFP

XS
SM
MD
LG