Liens d'accessibilité

Une minute de silence observée en hommage à Pokou lors du match France-Côte d'Ivoire


Javier Pastore du PSG, à gauche, avec Georges Mandjeck de Metz lors du match de football de la Ligue française entre le PSG et Metz au stade Parc des Princes à Paris, France, 21 août 2016.

Javier Pastore du PSG, à gauche, avec Georges Mandjeck de Metz lors du match de football de la Ligue française entre le PSG et Metz au stade Parc des Princes à Paris, France, 21 août 2016.

Une minute de silence sera observée avant le match amical France-Côte d'Ivoire, mardi à Lens, en hommage à l'ex-attaquant ivoirien Laurent Pokou, décédé à l'âge de 69 ans.

La Fédération ivoirienne a fait la demande à la Fifa et elle a été acceptée, selon la la Fédération française de football.

Principal attaquant de la sélection ivoirienne dans les années 1960-1970, Pokou a longtemps été le détenteur du record de buts en Coupe d'Afrique des nations avec 14 unités (6 en à la CAN-1968 et 8 à la CAN-1970). Ce record a finalement été battu par le Camerounais Samuel Eto'o en 2008, et ensuite porté à 18 buts.

Pokou a évolué à l'ASEC Mimosas d'Abidjan et dans deux clubs français dans les années 1970, Rennes et Nancy, où il a joué aux côtés de Michel Platini.

"C'a été un peu difficile d'apprendre son décès, parce que c'était mon idole quand j'étais jeune et qu'il jouait à Rennes, j'avais son poster dans ma chambre", a dit le sélectionneur de la Côte d'Ivoire, Michel Dussuyer, en conférence de presse.

"J'ai eu l'occasion de le rencontrer, c'était un monsieur très bien, a ajouté le Français. Je l'ai rencontré à Abidjan, c'était quelqu'un de très simple et humain".

L'attaquant Salomon Kalou a parlé de son côté d'un "coup dur pour tout le monde en Côte d'Ivoire parce que c'était une légende. Il a fait rêver bon nombre d'Ivoiriens. On va jouer avec une pensée pour lui, pour lui rendre hommage. Son esprit sera avec nous et tous les Ivoiriens seront avec nous".

Avec AFP

Voir les commentaires

XS
SM
MD
LG