Liens d'accessibilité

Une manifestation contre des expropriations dispersée par la force au Soudan


Une manifestation à Khartoum, Soudan. Photo d'archives non datée.

Une manifestation à Khartoum, Soudan. Photo d'archives non datée.

La police soudanaise a dispersé par la force dans un faubourg de Khartoum des manifestants disant protester contre des expropriations prévues par le gouvernement.

Des centaines de personnes manifestaient à Jreif dans la banlieue est de la capitale quand des dizaines de policiers anti-émeutes sont arrivés pour les disperser.

"Notre terre appartient à nos ancêtres et le gouvernement veut la donner à des investisseurs. Nous manifestons pour sauver notre terre", a affirmé à l'AFP l'un des manifestants, Ahmed Osman.

Les manifestants accusent le gouvernement de vouloir saisir des terres sans compensation financière en retour.

Des affrontements ont opposé policiers, faisant usage de gaz lacrymogène et protestataires, qui ont brûlé des pneus et riposté par des jets de pierre sur les forces de sécurité.

Un manifestant avait été tué en juin 2015 lors d'une manifestation similaire à Jreif et deux étudiants avaient trouvé la mort en avril dernier dans des manifestations antigouvernementales.

Mais c'est en septembre 2013 qu'a eu lieu la répression la plus sanglante d'une manifestation antigouvernementale, après la levée des subventions pour les carburants et une hausse des prix de plus de 60%. Plus de 200 personnes avaient alors été tuées selon Amnesty International.

Avec AFP

XS
SM
MD
LG