Liens d'accessibilité

Une fusillade entre passeurs de migrants fait 22 morts en Libye


Des migrants subsahariens, mains levées, tentent d’accrocher un des gilets de sauvetage que distribuent des membres de l'ONG Proactive Open Arms, en Méditerranée, à environ 22 miles au nord de Zumarah, en Libye, 27 janvier 2017.

Des migrants subsahariens, mains levées, tentent d’accrocher un des gilets de sauvetage que distribuent des membres de l'ONG Proactive Open Arms, en Méditerranée, à environ 22 miles au nord de Zumarah, en Libye, 27 janvier 2017.

Une fusillade entre des réseaux rivaux de passeurs opérant en Libye a fait 22 morts, vraisemblablement des migrants, selon l'Organisation internationale pour les migrations (OIM). Ces affrontements ont fait aussi une centaine de blessés.

L'OIM dit s'appuyer sur des informations reçues de ses équipes opérant en Libye. Elle estime que les victimes viennent d'Afrique subsaharienne, et qu'il s'agit de migrants, et non de membres des bandes criminelles impliquées dans l'accrochage.

Depuis l'accord conclu il y a un an entre l'Union européenne et la Turquie, la route maritime entre la Libye et l'Italie est devenue la principale voie de migration clandestine vers l'Europe, aiguisant les intérêts des bandes criminelles qui monnaient les traversées.

"Cela suscite toutes sortes d'activités dans le secteur des passeurs et a apparemment conduit au niveau de cette violente fusillade qui a fait 22 morts ces tout derniers jours", a affirmé Joël Millman, porte-parole de l'OIM, dans une déclaration rapporte Reuters.

Arrivées de 16 927 migrants en Europe ; décès en mer Méditerranée: 487

L’OIM signale qu'au 1er mars, 16.927 migrants et réfugiés sont entrés en Europe par la mer en 2017, contre un peu plus de 9.101 sur la même période l'an dernier. Un peu plus de 80 pourcent sont arrivés en Italie et le reste en Grèce et en Espagne. Pendant les 60 premiers jours de 2016, ils étaient 132.743. Quelque 3.000 d'entre eux ont été secourus en mer. Dans le même temps, 140 corps ont été rejetés sur des plages libyennes et 477 autres ont péri en mer.

Aucune nouvelle arrivée en Italie n’a été recensée depuis mardi. Toutefois, le porte-parole de l’OIM à Rome, Flavio Di Giacomo, affirme que des centaines de personnes secourues devraient arriver dans les ports italiens à partir de vendredi. Le nombre d’arrivées en Grèce depuis le 27 février s’élève à 163, aucune arrivé n’a été enregistrée le 1er mars, date la plus récente pour laquelle des données sont disponibles, indique l'OIM sur son site.

Avec Reuters

Votre avis

Voir les commentaires

XS
SM
MD
LG