Liens d'accessibilité

Une enquête de l'ADL conclue qu'une personne sur quatre a des opinions antisémites


Abraham Foxman, a estimé que la prévalence de l'antisémitisme n’est « peut-être pas choquante, mais décevante ».

Abraham Foxman, a estimé que la prévalence de l'antisémitisme n’est « peut-être pas choquante, mais décevante ».

Une nouvelle enquête a conclu que près d'un quart de la population mondiale - plus d'un milliard de personnes - a des opinions antisémites.

La ligue anti-diffamation (ADL), basée à new York, a publié mardi les résultats d'un sondage mondial sur les attitudes antisémites. Elle précise avoir interrogé plus de 53.000 personnes dans 102 pays et territoires au cours de la dernière année, leur demandant s'ils estimaient que onze des stéréotypes négatifs sur les Juifs étaient probablement vrai ou faux, ou s’ils ne savaient pas. Cette étude définit une personne comme antisémite si elle était d'accord avec six ou plus des stéréotypes.

Parmi les stéréotypes cités dans l'enquête : « Les Juifs sont plus loyaux envers Israël qu'envers leur pays natal » ; « les Juifs ont trop de pouvoir dans le monde de l'entreprise » et « les Juifs sont responsables de la plupart des guerres dans le monde ».

L'enquête a révélé que l'antisémitisme est le plus virulent au Moyen-Orient et en Afrique du Nord, 74 % des personnes interrogées étant d'accord avec la majorité des stéréotypes antisémites. En revanche, l’antisémitisme n’était que de 34 % en Europe de l'Est , 24 % en Europe occidentale , 23 % en Afrique subsaharienne , 22 % en Asie , 19 % dans les Amériques et 14 % en Océanie .

Le scrutin a révélé que seulement 54 % des personnes interrogées avaient entendu parler de l'Holocauste pendant la Seconde Guerre mondiale, au cours duquel six millions de Juifs ont été exterminés par les nazis. Les personnes interrogées surestimaient souvent considérablement le nombre de Juifs dans le monde, puisqu’ils représentent en fait moins d’un cinquième de 1 %.

Le directeur national de l'ADL, Abraham Foxman, a estimé que la prévalence de l'antisémitisme n’est « peut-être pas choquante, mais décevante ».
XS
SM
MD
LG