Liens d'accessibilité

Une coalition de l'opposition burundaise se met en place contre Nkurunziza


Une manifestation contre la candidature de Pierre Nkurunziza pour un troisième mandat

Une manifestation contre la candidature de Pierre Nkurunziza pour un troisième mandat

Le Conseil National pour le respect de l’accord d’Arusha pour la paix et la réconciliation au Burundi et la restauration de l’Etat de Droit (CANARED). Elle a été constituée à Addis Abeba

Le CANARED est le fruit des travaux tenus pendant trois jours à Addis Abeba.

Sylvestre Ntibantunganya, qui a participé à ces assises, a expliqué que la mission du conseil est de combattre le troisième mandat du président Pierre Nkurunziza et lutter contre toutes les institutions issues des dernières élections boycotte par l’opposition et la société civile.

"Nous allons tout mettre en œuvre pour voir comment faire pour relancer les négociations afin de préparer le Burundi à l’organisation de véritables élections libres, démocratiques et transparentes… des élection qui vont accoucher des institutions acceptées par tous les Burundais", déclare l’ancien chef de l’Etat burundais.

Les manifestations pacifiques qui avaient lieu avant l’élection présidentielle boycottée par l’opposition et remportée par le président Pierre Nkurunziza, ont cédé la place à des assassinats ciblés.

Un responsable du parti présidentiel, le CNDD-FDD, a été tué mardi matin à Bujumbura par des inconnus en armes.

Un militaire a aussi échappé à un assassinat ce matin à proximité du cercle nautique de Bujumbura.

Dimanche, le général Adolphe Nshimirimana, ancien chef des services des renseignements et proche de M. Kurunziza est mort suite à un attentat à une lance roquette. Au lendemain de cet assassinat, une figure importante des droits de l’homme, Pierre-Claver Mbonimpa a été blessée par balle.

Voir les commentaires

XS
SM
MD
LG