Liens d'accessibilité

Une campagne en faveur du rugby en Iran victime des sanctions


Photo à titre d'illustration uniquement

Photo à titre d'illustration uniquement

Une campagne en faveur de la petite équipe de rugby d'Iran a été interrompue en raison des sanctions américaines qui pèsent encore sur ce pays, a annoncé mercredi l'entraîneur britannique de l'équipe nationale.

Cette campagne en ligne pour obtenir des fonds destinés à financer l'entraînement et l'équipement des rugbymen iraniens a été arrêtée par le site internet américain qui l'abritait.

L'entraîneur de l'équipe iranienne, le Britannique Liam Dunseath, a expliqué dans un tweet que le site estimait que cette campagne "était en violation" des sanctions toujours imposées par les Etats-Unis à l'Iran pour son programme de missiles balistiques, son "soutien au terrorisme" et ses atteintes aux droits de l'Homme.

L'Iran compte une quarantaine d'équipes de rugby, dont environ 16 féminines et 20 masculines avec 20 joueurs chacune en moyenne, selon Liam Dunseath. Le rugby fait partie d'une fédération nationale regroupant 16 autres sports peu pratiqués, comme le baseball.

Liam Dunseath a dit à l'AFP avoir lancé cette campagne de soutien en ligne, car le rugby ne recevait pas suffisamment de fonds publics en Iran, bien qu'il ait été récemment reconnu comme discipline olympique.

Or, selon lui, les rugbymen iraniens ont "un fort potentiel". "Nous ne demandons pas des sommes énormes (...) en comparaison à celles que le football, la lutte ou d'autres sports reçoivent".

Avec AFP

XS
SM
MD
LG