Liens d'accessibilité

Yémen : une attaque fait au moins 20 morts à Sanaa


L’attaque perpétrée jeudi contre le ministère de la Défense a aussi fait des dizaines de blessés.

Au Yémen, un kamikaze et des hommes armés ont attaqué le ministère de la Défense, un édifice fortement gardé dans la capitale, Sanaa, tuant au moins 20 personnes et en blessant des dizaines d'autres.

Selon des responsables du gouvernement yéménite, le kamikaze au volant d’une voiture piégée a forcé une entrée du ministère, avant d’être suivi par des complices à bord d’un autre véhicule. Alors que la voiture bourrée d'explosifs a percuté une partie du complexe, des assaillants à pied ouvraient le feu sur une autre partie du ministère avec fusils automatiques.

Ces derniers ont réussi à atteindre l’hôpital militaire situé à l’intérieur du complexe.
Plusieurs travailleurs médicaux étrangers figurent parmi les morts, qui incluent aussi des militants et des soldats yéménites.

Cette photo fournie par le ministère de la Défense à Sanaa montre des voitures endommagées par l'explosion du 5 déc. 2013

Cette photo fournie par le ministère de la Défense à Sanaa montre des voitures endommagées par l'explosion du 5 déc. 2013



Un témoin a déclaré: « Nous avons d'abord entendu des coups de feu, puis nous avons réalisé qu'il y avait des gens en tenue militaire lançant des bombes à l'intérieur de l'hôpital. "

Le ministère de la Défense a déclaré, dans un communiqué, que la plupart des hommes armés avaient été tués et que la situation était sous contrôle.

Par la suite, le président du Yémen, Abd-Rabbo Mansour Hadi, s’est rendu sur les lieux de l’attaque, où il a rencontré des hauts-gradés de l’armée et instruit les autorités d’ouvrir une enquête.
XS
SM
MD
LG