Liens d'accessibilité

Haïti : l’ONU redoute une progression de l’épidémie de choléra


Des malades du choléra dans un hôpital de Grande-Saline

Des malades du choléra dans un hôpital de Grande-Saline

Pour le moment la ville de Port-au-Prince n’est pas encore directement touchée par l’épidémie.

De nouveaux cas de choléra enregistrés à Haïti alors que les équipes sanitaires multiplient les efforts dans l’espoir de contenir l’épidémie dans la région d’Artibonite, dans le Nord du pays. Selon les responsables haïtiens de la santé, 25 personnes sont mortes de la maladie mardi, ce qui porte le bilan à au moins 284 morts et plus 3600 cas confirmés.

Le Choléra, éradiqué de l’île il y a plus de cent ans a refait son apparition à cause de la mauvaise qualité de l’eau. Les Nations Unies redoutent une crise sanitaire qui risque de faire des dizaines de milliers de malades.

Pour le moment la ville de Port-au-Prince n’est pas encore directement touchée par l’épidémie. Des centaines de milliers de personnes sont regroupées dans des camps de fortune dans la capitale haïtienne suite au séisme de janvier dernier, qui avait fait plus de 250 000 morts. Elles vivent dans des conditions sanitaires désastreuses.

Il faut informer les populations au sujet des bonnes pratiques hygiéniques, comme laver les mains, ne boire que de l’eau et ne consommer que des aliments cuits, a expliqué Julie Schindall de l’ONG Oxfam jointe à Port-au-Prince.

XS
SM
MD
LG