Liens d'accessibilité

Un touriste belge tué par un éléphant au Kenya


Un éléphant traverse une rivière

Un éléphant traverse une rivière

Un touriste belge a été piétiné à mort par un éléphant près de la célèbre réserve animalière du Masaï Mara au Kenya, deuxième incident de la sorte en un mois dans le pays.

L'homme, dont on ignore l'âge, "a été très grièvement blessé par un éléphant solitaire et il a succombé à ses blessures dans le centre médical de (la localité de) Talek", a rapporté à l'AFP un officier de police sous couvert de l'anonymat.

La mort du touriste lundi intervient un mois après celle d'un Italien, piétiné à mort par un éléphant dans le parc de Tsavo (sud-est) alors qu'il tentait de prendre une photo du pachyderme.

Le quotidien kényan The Standard a par ailleurs rapporté qu'un enfant avait également été tué mardi par un éléphant sur le chemin de l'école.

Le service kényan de la faune sauvage (KWS) a averti dans un communiqué que la sécheresse qui touche actuellement le Kenya poussait les animaux sauvages à s'aventurer en dehors de leur habitat traditionnel pour trouver de la nourriture, augmentant ainsi le risque de confrontations avec les populations locales.

"D'après les données du KWS, il est évident qu'il y a eu une augmentation du nombre d'incidents comparé aux années précédentes; les plus notables sont des attaques contre des personnes, la destruction d'habitations, la prédation de cheptel et des incursions dans des cultures", décrit le KWS dans son communiqué.

Avec AFP

XS
SM
MD
LG