Liens d'accessibilité

Un Touareg, décapité près de Tombouctou


L'insécurité persiste dans le nord du Mali, où résident les populations Touareg (Reuters)

L'insécurité persiste dans le nord du Mali, où résident les populations Touareg (Reuters)

Des hommes armés ont décapité un Touareg enlevé la semaine dernière près de Tombouctou, dans le nord du Mali. Quatre autres personnes enlevées en même temps que lui ont été remises en liberté.

La famille de la victime, que cite l’Agence France Presse (AFP), accuse Al-Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi) de l’avoir exécuté parce qu’on pensait qu’il avait fourni des renseignements aux troupes françaises et à la Mission multidimensionnelle intégrée des Nations Unies pour la stabilisation au Mali (MINUSMA).

L’homme a été probablement tué dans la région de Tombouctou, et pour marquer les esprits, sa tête a été abandonnée dans la localité Zouéra, a expliqué une source sécuritaire de la MINUSMA que cite également l’AFP. Les quatre autres personnes enlevées, toutes de la même famille que la victime, ont été relâchées dans la zone de Zouéra. La région continue de connaître de sérieux problèmes de sécurité, selon des sources locales.

XS
SM
MD
LG