Liens d'accessibilité

Un tiers des Américains surendettés


(AP)

(AP)

Plus de 35 % des Américains ont des dettes et factures qui ont été signalées aux agences de recouvrement, faute d’avoir été remboursées. C’est ce qu’affirme une étude publiée mardi par l’institut de réflexion Urban Institute, qui est basé à Washington, D.C., la capitale.

Ces consommateurs sont en retard sur leurs cartes de crédit ou n’ont pas réglé leurs factures d'hôpital. Leurs prêts hypothécaires, leurs prêts automobiles ou les emprunts contractés pour réaliser leurs études s'entassent. Parfois, ce sont les frais d'adhésion à un gymnase ou des contrats de téléphone cellulaire impayés qui peuvent être transmis à une agence de recouvrement, ce qui nuit à leur crédit et leurs perspectives d'emploi, a déclaré Caroline Ratcliffe de l’Urban Institute.

« En gros », dit-elle « un tiers des personnes qui passent dans la rue ont une dette qui a été remise à une agence de recouvrement » a-t-elle ajouté. Or, l’évaluation du crédit entre dans les considérations d’embauche, ou l’achat de biens immobilier. Donc, un mauvais crédit peut compromettre une offre d’emploi, ou l’achat d’un appartement.

XS
SM
MD
LG