Liens d'accessibilité

Un projet du WWF à Goma, parmi les finalistes des Prix Ashden


Le parc national Virunga

Le parc national Virunga

Les Prix Ashden, d’une renommée mondiale, récompensent chaque année l'excellence dans le domaine de l'énergie renouvelable.

Un projet du Fonds mondial pour la nature (WWF) dans l’Est de la République démocratique du Congo (RDC), a été sélectionné parmi les finalistes de l'édition 2013 des Prix Ashden. Ces prix, d’une renommée mondiale, récompensent chaque année l'excellence dans le domaine de l'énergie renouvelable.

Ce projet parrainé par le WWF porte sur de petites entreprises locales de Goma, qui fabriquent des foyers améliorés pour réduire la demande en bois énergie. Ces fours particulièrement économes n’utilisent que la moitié de la quantité de charbon de bois nécessaire au fonctionnement des fours traditionnels. Ce qui, espère-t-on, va mitiger la déforestation rapide dans le Parc national des Virunga, dont l’écosystème fragile est menacé, explique Mme Consolée Kavira, chef de projet du WWF en RDC.


« Il y avait une étude en 2008 qui avait été faite et les résultats ont montré que, dans la ville de Goma, la consommation de charbon de bois s’élevait à 59 185 tonnes de charbon de bois par an, et de ces plus de 59 000 tonnes, il y avait 80 % qui provenait du parc national des Virunga » a-t-elle dit. Ce parc, qui est classé au patrimoine mondial de l’UNESCO, est donc confronté à un phénomène de déforestation rapide.

C’est ce qui a motivé le WWF à lancer des actions pour limiter la déforestation et protéger l’habitat des gorilles de montagnes. Parmi elles : ce projet de foyers améliorés.
Des gorilles de montagne dans le parc des Virunga, menacé par la déforestation

Des gorilles de montagne dans le parc des Virunga, menacé par la déforestation


« En fait, les foyers améliorés réduisent de moitié la consommation de charbon de bois et de bois de chauffe dans les ménages » souligne Mme Kavira. « Cette réduction c’est par rapport aux foyers traditionnels », précise-t-elle, notamment les foyers dits malgaches. La population réagit bien à ces nouveaux foyers, car elle économise sur ses achats de charbon de bois qui représentent, selon des études, entre 10 à 20 % du budget mensuel d’un ménage.

Les Prix Ashden ont été créés en 2001, pour encourager un plus grand recours aux énergies renouvelables afin de réduire la pauvreté et combattre le changement climatique.

Le nom des deux gagnants sera dévoilé le 20 juin prochain, à l'occasion d'une cérémonie prévue à la « Royal Geographical Society » de Londres, au Royaume-Uni.
XS
SM
MD
LG