Liens d'accessibilité

Un passant tué par une bombe visant des policiers au Caire


Des policiers en patrouille au Caire, Egypte, 25 janvier 2016

Des policiers en patrouille au Caire, Egypte, 25 janvier 2016

Une bombe visant des policiers et placée au bord de la route dans une banlieue du Caire a tué un passant vendredi, a indiqué le ministère égyptien de l'Intérieur.

L'engin a explosé au passage d'un convoi de police à Aïn Chams, blessant deux passants, a déclaré le ministère dans un communiqué.

L'un d'eux a succombé à ses blessures à l'hôpital.

Samedi, un haut responsable militaire égyptien avait été tué par une rafale de balles devant chez lui dans la banlieue du Caire.

Un groupe apparemment islamiste et peu connu, se faisant appeler Liwa al-Thawra, a revendiqué l'attaque dans un message publié sur Twitter, ce qui n'a pas pu être vérifié de source indépendante.

Des jihadistes loyaux au groupe Etat islamique (EI) mènent une insurrection dans la péninsule du Sinaï, où ils infligent régulièrement des pertes aux forces de sécurité.

Ils ont également revendiqué des attaques dans ou près de la capitale, dont un attentat à la bombe contre le consulat italien au Caire en 2015 ou le meurtre par décapitation d'un Croate.

Mais d'autres groupes moins connus mènent aussi des attaques depuis que l'armée a destitué le président islamiste Mohamed Morsi en 2013.

Avec AFP

XS
SM
MD
LG