Liens d'accessibilité

Un nouvel instrument européen pour détecter les exoplanètes en imagerie directe


L'instrument européen SPHERE (Spectro-Polarimètre à Haut contraste dédié à la REcherche d'Exoplanètes) vient de livrer ses premières images. Ce chasseur d'exoplanètes, qui a été installé avec succès sur le Très Grand Télescope (VLT) de l'observatoire européen austral (ESO), permettra de détecter en imagerie directe des exoplanètes gazeuses et des disques de poussières autour d'étoiles proches du Soleil avec une précision inégalée.


« SPHERE va nous permettre de capter directement la lumière de la planète, contrairement aux autres techniques qui détectent l’influence de la planète sur son étoile, mais sans voir la planète », explique le Dr Jean-Luc Beuzit, directeur de recherche CNRS à l'Institut de planétologie et astrophysique de Grenoble.

SPHERE a été développé sur une dizaine d’années par un consortium européen piloté par l'Institut de planétologie et astrophysique de Grenoble avec l'ONERA, le Laboratoire d'astrophysique de Marseille et le Laboratoire d'études spatiales et d'instrumentation en astrophysique de l’Observatoire de Paris.

« Sphere a livré ses toutes premières images », poursuit le Dr Beuzit. « En fait ce sont des premiers tests qui ont eu lieu dans le courant du mois de mai ». La prochaine étape est « de s’intéresser à quelques centaines, voir jusqu’à un millier d’étoiles proches de nous qu’on va observer systématiquement pour voir s’il y a quelque chose autour ».
XS
SM
MD
LG