Liens d'accessibilité

Un nouveau vaccin, prometteur contre le virus à Ebola


Des travailleurs de la santé. protégés contre le virus à Ebola à Monrovia, au Libéria (AFP)

Des travailleurs de la santé. protégés contre le virus à Ebola à Monrovia, au Libéria (AFP)

De nouvelles études montrent qu'un vaccin expérimental contre le virus à Ebola, qui est actuellement testé sur des singes, peut protéger pendant cinq semaines ou jusqu'à 10 mois, s'il est utilisé en conjonction avec un rappel.

Dans une étude publiée dimanche dans la revue Nature Medicine, des chercheurs des Instituts nationaux de la santé aux Etats-Unis ( U.S. National Institutes of Health ou NIH) disent que ce vaccin expérimental offre une immunité durable contre le virus mortel.

Une seule dose du vaccin a protégé quatre singes qui ont été exposés au virus à Ebola cinq semaines plus tard. Deux des quatre singes sont restés protégés lorsqu’ils ont été à nouveau exposés au virus dix mois après avoir été vaccinés.

Cependant, lors de tests menés sur un groupe distinct de singes, les scientifiques ont constaté qu’un rappel, administré deux mois après le premier vaccin, avait permis de protéger tous les singes vaccinés jusqu'à 10 mois.

Le vaccin testé par les NIH est semblable à celui mis au point par groupe pharmaceutique GlaxoSmithKline.

XS
SM
MD
LG