Liens d'accessibilité

Un nouveau titanosaure présenté au public


Un site fouillé par des paléontologues en Patagonie (Reuters)

Un site fouillé par des paléontologues en Patagonie (Reuters)

Un monstre hantait les vastes étendues de la Patagonie dans le sud de l’Argentine il y a quelques 77 millions d’années. Un dinosaure parmi les plus gigantesques à avoir jamais foulé la surface de la Terre.

Il appartient à la famille des titanosaures, des dinosaures herbivores géants, nombreux au Crétacé supérieur. On l’a baptisé Dreadnoughtus schrani, le « dreadnought » étant un navire de guerre britannique lourdement blindé.

Environ 77 millions d'années après avoir été enseveli lors d’une crue, son squelette fossilisé a été mis à jour par des scientifiques de l'Université Drexel de Philadelphie, aux Etats-Unis. Kenneth Lacovara, qui a dirigé l'équipe, estime que l’animal, dont l’apparence rappelle celle du diplodocus au très long cou, mesurait 26 mètres de long et pesait près de 59 tonnes.

Entre 2005 et 2009, les chercheurs ont pu mettre à jour plus de 70 % des os du géant, soit beaucoup plus que les autres titanosaures précédemment découverts. Parmi ces os : un fémur d'1,80 mètre. La richesse du fossile devrait leur offrir une occasion rare d'étudier l'anatomie et le taux de croissance de l’espèce.

Pour M. Lacovara, il ne fait aucun doute que ce titanosaure passait la plupart de la journée à manger, pour satisfaire aux besoins caloriques de son énorme corps, qui pesait autant qu’un troupeau d'éléphants africains. Il ne craignait probablement aucune autre créature, pouvant disposer de la moindre menace d’un simple coup de sa gigantesque queue.

La Patagonie fait la joie des paléontologues, car à l'époque des dinosaures, la région était couverte d'arbres capables de satisfaire les besoins alimentaires des grands herbivores. Les chercheurs vont de découverte en découverte, et signalaient d’ailleurs en mai dernier la mise à jour d'un autre titanosaure encore plus gigantesque que le Dreadnoughtus schrani.

XS
SM
MD
LG