Liens d'accessibilité

Un nouveau fonds de la Banque mondiale pour aider l'Afrique à négocier des contrats plus équitables


Le Dr. Jim Yong Kim, président de la Banque mondiale, qui vient d'annoncer la création d'un nouveau fonds pour aider l'Afrique

Le Dr. Jim Yong Kim, président de la Banque mondiale, qui vient d'annoncer la création d'un nouveau fonds pour aider l'Afrique

A l’occasion du 40e anniversaire des accords de coopération monétaire de la zone franc CFA, la Banque mondiale a lancé un nouveau fonds pour aider les pays du continent à obtenir des contrats plus équitables des entreprises internationales, pour l’exploitation de leurs richesses naturelles.

L'Afrique détient 15 % des réserves de pétrole du monde, 40% de son or, et environ 80 % des réserves de platines. La production de pétrole devrait augmenter au rythme annuel de 6 %.

Selon le vice-président de la Banque mondiale pour l'Afrique, Makhtar Diop, le nouveau fonds travaillera en étroite collaboration avec la Banque africaine de développement (BAD) et d'autres partenaires et recherchera l'appui des donateurs pour étendre sa portée.

« Être capable de négocier les meilleures offres possibles est essentiel pour les pays africains s’ils entendent convertir une plus grande partie de leur richesse en ressources naturelles en croissance inclusive et durable » a dit M. Diop. Trop souvent, a relevé le vice-président de la Banque mondiale pour l’Afrique, les populations subissent l’impact environnemental des projets d’extraction de matières premières, alors que les bénéfices sont exportés.
XS
SM
MD
LG