Liens d'accessibilité

RDC : un militant burkinabé arrêté dénonce l'administration Kabila à son retour à Ouagadougou


Joseph Kabila

Joseph Kabila

A son arrivée à l'aéroport de Ouagadougou, dans la nuit de jeudi à vendredi, Sibiri Ouédraogo a fustigé les ''comportements de dictateurs et de voyous''.

A son arrivée à l'aéroport de Ouagadougou, au Burkina Faso, dans la nuit de jeudi à vendredi, Sibiri Ouédraogo a appelé la jeunesse africaine à se mobiliser contre les dirigeants cramponnés au pouvoir. Ils se livrent à des comportements de dictateurs et de voyous, a-t-il lancé.

Une cinquantaine de membres du groupe Balai citoyen, en pointe dans la révolution qui a chassé le président burkinabé Blaise Compaoré en octobre 2014, l'ont accueilli à l'aéroport. M. Ouédraogo s'est dit '' très content pour cette mobilisation pour notre liberté''.

Alors que le débat sur un éventuel troisième mandat du président Kabila agite la RDC, M. Ouédraogo avait été arrêté dimanche à Kinshasa en compagnie de militants sénégalais et congolais alors qu'il participait à une rencontre destinée à sensibiliser la jeunesse congolaise sur les questions de gouvernance et de démocratie, rappelle l'AFP.

Face aux protestations internationales, le gouvernement congolais avait expulsé mercredi soir M. Ouédraogo, ainsi que les trois militants sénégalais arrêtés avec lui. Le gouvernement congolais les accusait de préparer des actes de violence.

Voir les commentaires

XS
SM
MD
LG