Liens d'accessibilité

Un médecin américain évacué d'Afrique de l'Ouest, sous surveillance aux NIH


Le médecin américain, portant une combinaison spéciale, à son arrivée aux Etats-Unis où il est sous surveillance aux NIH (AP)

Le médecin américain, portant une combinaison spéciale, à son arrivée aux Etats-Unis où il est sous surveillance aux NIH (AP)

Un médecin américain, qui a été exposé au virus à Ebola en Sierra Leone, a été transporté aux Etats-Unis. Il est arrivé dimanche dans un aéroport régional du Maryland, et est descendu de l’avion portant des vêtements de protection.

Le chef du centre des maladies infectieuses aux Instituts nationaux de la santé (NIH) s’est refusé à donner des détails sur le patient. Il s’est contenté de dire qu’en général, être exposé au virus Ebola ne signifie pas nécessairement qu’on va tomber malade. L’identité du patient n’a pas été dévoilée. Il est suivi par un personnel spécialisé dans les maladies infectieuses, ont dit les NIH dans un communiqué.

Dans une déclaration publiée samedi, les NHI avaient dit que le patient serait admis dans son centre pour observation et enrôlement dans une étude clinique. Il devait être placé dans une unité spéciale d’isolement par « abondance de prudence ».

Quatre autres travailleurs humanitaires américains infectés par le virus à fièvre hémorragique Ebola alors qu’ils travaillaient comme volontaires en Afrique de l'Ouest ont été traités dans des hôpitaux des Etats-Unis, soit en Géorgie, soit dans le Nebraska. L’un d’eux reste hospitalisé tandis que les autres se sont remis de la maladie.

L'épidémie d'Ebola a franchi le cap des 3.000 morts, le virus ayant tué près de la moitié des quelque 6.500 personnes infectées recensées, selon le dernier bilan publié par l'Organisation mondiale de la santé (OMS).

XS
SM
MD
LG