Liens d'accessibilité

Un mafieux de 80 ans acquitté 37 ans après un casse à New York


Vincent Asaro, à gauche, avec son avocat Gerald McMahon au tribunal fédéral de Brooklyn à New York, janvier 23 2014.

Vincent Asaro, à gauche, avec son avocat Gerald McMahon au tribunal fédéral de Brooklyn à New York, janvier 23 2014.

Le tribunal fédéral de Brooklyn a reconnu Vincent Asaro "non coupable de toutes les charges" qui avaient été retenues contre lui, a indiqué une porte-parole de l’instance judiciaire.

Le mafieux de 80 ans a été acquitté jeudi à New York, 37 ans après un casse historique évoqué dans le film de Martin Scorsese "Les Affranchis".

Il était accusé de meurtres, racket et extorsion, soupçonné d’avoir participé au casse du 11 décembre 1978 à l'aéroport JF Kennedy, où des malfaiteurs armés et masqués avaient neutralisé une dizaine d'employés pour s'emparer de 5 millions de dollars en argent liquide et 1 million en bijoux, soit l'équivalent de 20 millions de dollars actuels, entreposés dans un coffre.

Le casse historique a été évoqué dans le film de Martin Scorsese "Les Affranchis".

Vincent Asaro est l'un des anciens hommes de main présumés de la famille Bonanno, l'une des cinq familles new-yorkaises liées à Cosa Nostra.

Son procès avait commencé le 19 octobre. Les jurés avaient commencé leurs délibérations lundi soir, les interrompant cependant une journée pour le 11 novembre.

L'accusé risquait la réclusion à perpétuité.

Avec AFP

XS
SM
MD
LG