Liens d'accessibilité

Un leader extrémiste juif contre Noël en Israël


Une maison de Duma,près de Naplouse, en Cisjordanie, après une attaque d'extrémistes juifs présumés, 31 juillet 2015

Une maison de Duma,près de Naplouse, en Cisjordanie, après une attaque d'extrémistes juifs présumés, 31 juillet 2015

Deux organisations israéliennes ont appelé la justice à enquêter sur les propos du chef d'une organisation extrémiste juive qui réclame l'annulation des célébrations de Noël en Israël et compare les chrétiens à des "vampires".

"Noël n'a pas sa place en Terre Sainte", a écrit dans un article publié sur le site d'informations ultra-orthodoxe Kooker, Ben-Zion ("Bentzi") Gopstein, chef de Lehava, une organisation qui s'inspire de l'idéologie de Meir Kahana, fondateur du mouvement raciste anti-arabe Kach.

M. Gopstein, un colon qui vit à Hébron, dans le sud de la Cisjordanie occupée, dénonce encore dans ce texte la "chute de la ligne de défense du peuple juif contre nos ennemis depuis des centaines d'années, l'Eglise catholique".

"La mission de ces vampires et suceurs de sang reste entière. Si les Juifs ne peuvent pas être tués ils peuvent être convertis". Il faut donc, poursuit l'homme déjà arrêté plusieurs fois par la police israélienne pour des déclarations racistes à l'encontre des chrétiens et des musulmans, "faire disparaître les vampires avant qu'ils ne boivent de nouveau notre sang".

Le mouvement juif libéral en Israël et la Coalition contre le racisme en Israël ont demandé à la justice et à la police d’Israël d'ouvrir une enquête suite à ces propos.

Les appels à interdire Lehava se sont multipliés depuis qu'Israël se retrouve à nouveau confronté à l'extrémisme juif violent.

C'est cette mouvance qui est mise en cause dans l'incendie le 18 juin d'un haut lieu du christianisme, l'église de la Multiplication, et dans l'incendie qui a causé la mort d'un bébé palestinien de 18 mois et de ses parents le 31 juillet en Cisjordanie. Une adolescente israélienne est également morte poignardée par un ultra-orthodoxe lors de la Gay pride de Jérusalem le 30 juillet.

Avec AFP

XS
SM
MD
LG