Liens d'accessibilité

Un journaliste centrafricain assassiné


Des soldats français dans Bangui

Des soldats français dans Bangui

Désiré Sayenga a été poignardé, puis criblé de balles au PK 5 a succombé ce jeudi matin dans un centre hospitalier de Bangui

L’émotion est vive au sein de la presse locale notamment le Groupement des éditeurs de la presse privée et indépendante de Centrafrique.

Joint par la Voix de l'Amérique, Thierry Mbomba le rédacteur en chef du Démocrate, explique que son confrère "est rentré chez lui, après le bouclage, lorsqu'il a été pris à partie par cinq personnes au niveau du lycée de Fatima. Ils l'ont laissé pour mort. Ils ont pris la fuite suite à l'intervention des éléments congolais de la Misca."
Un autre journaliste, René Padou, de la Radio ESCA est toujours dans le coma après avoir été agressé à son domicile au quartier Bazanga. Et dans le secteur de PK5, la communauté musulmane déplore l’assassinat d’un musulman au quartier Castors.
XS
SM
MD
LG