Liens d'accessibilité

Un jeune footballeur et combattant du Hezbollah tué en Syrie


Un jeune footballeur devenu combattant du Hezbollah a été tué dans les combats à Alep, a affirmé vendredi une source proche du mouvement chiite libanais, engagé dans la guerre en Syrie auprès du régime.

"Kassem Chamkha a été tué jeudi", a affirmé cette source.

Agé de 19 ans, il évoluait dans le club Al-Ahd, l'équipe de football du Hezbollah, et habitait à Bourj al-Barjné, dans la banlieue sud de Beyrouth, fief du puissant parti armé.

Au Liban, la majorité des équipes de football sont financées par des partis politiques. Al-Ahd a gagné à quatre reprises le championnat national, la dernière fois en 2015.

"C'était un héros sur le terrain comme sur le champ de bataille pour la défense de la patrie", a affirmé à l'AFP le secrétaire du club Mohammad Assi.

"C'était un joueur talentueux, avec un grand potentiel pour le club et pour le Liban, mais il a choisi la route du jihad", a-t-il ajouté.

Plusieurs milliers de combattants du Hezbollah sont présents en Syrie pour combattre les groupes rebelles aux côtés de l'armée syrienne.

Même si le mouvement chiite libanais n'a jamais communiqué sur le nombre de ses combattants tués au combat, on estime que plusieurs centaines sont morts en Syrie, dont d'importants commandants.

Avec AFP

XS
SM
MD
LG