Liens d'accessibilité

Un immeuble s’écroule à Kinshasa


Un immeuble de cinq étages en construction s'est écroulé à Kinshasa, 26 octobre 2016. VOA/Top Congo

Un immeuble de cinq étages en construction s'est écroulé à Kinshasa, 26 octobre 2016. VOA/Top Congo

Un immeuble de cinq étages en construction s’est écroulé dans la commune de Kasavubu, dans la capitale de la RDC. Le bilan est contradictoire, selon les sources.

Plusieurs personnes sont portées disparues.

Sur place, des témoins parlent d’un bilan de 7 à 11 morts, tous de la parcelle voisine du côté de laquelle l’immeuble en construction s’est écroulé.

La bourgmestre de la commune de Kasavubu, Mbuyi Meta, ne donne aucun bilan pour le moment, mais affirme que "cinq personnes sont sorties indemnes des décombres".

La bourgmestre n'était pas en mesure de dire à TOP CONGO FM s'il y avait des morts "d'autant plus que l'immeuble n'était pas encore achevé.

Une erreur technique serait à l'origine de l'accident.

L'ingénieur chef de chantier, King's Kingu, estime que, selon ses "calculs, tout avait été bien faits".

"Arrivés à la troisième dalle, on a constaté des fissures sur une colonne. Et nous avions réparé", explique-t-il affirmant que la construction s’est poursuivie sans problème jusqu’au niveau de la toiture.

"C'est seulement aujourd'hui qu'on me dira que cette colonne a cédé vers 6h du matin et que c'est à partir de cette colonne que la maison s'est écroulée", déplore l’ingénieur.

Pour sa défense, M. Kingu prend à témoins ceux qui sont sur place pour constater que "les barres de fer sont appropriées pour un pareil édifice".

"Il y a eu écroulement mais il n'y a pas eu dégâts au niveau de la fondation", se justifie M. Kingu.

À qui la responsabilité du drame?

"C'est une erreur technique de la part des maçons qui coulaient cette colonne", selon le chef du chantier.

L’hôtel de ville de Kinshasa a, tout de suite après l’écroulement de l’immeuble, publié sur sa page Facebook de un communiqué pour démentir l’appartenance de celui-ci au gouverneur comme le donnait une rumeur circulant à Kinshasa.

"Nous portons à la connaissance des Kinoises et Kinois que le bâtiment effondré n'appartient pas à Monsieur André Kimbuta, gouverneur de la Ville de Kinshasa", indique l’annonce.

Voir les commentaires

XS
SM
MD
LG