Liens d'accessibilité

Un Gabonais détenu puis expulsé pour avoir photographié une maison d’un ministre en Guinée Equatoriale


Exploitation pétrolière en Guinée équatoriale

Le Gabonais Marcel Eloi Rahandi Chambrier a passé trois semaines de garde à vue au commissariat central de Malabo avant son expulsion.

Les services de sécurité équato-guinéenne le soupçonnent d’être un espion pour avoir pris des photos de l'une des maisons du ministre de la sécurité de Guinée Equatoriale.

"On a trouvé beaucoup de photos dans son appareil, il a été considéré comme un espion car cela concernait le ministre de la Sécurité, c'est pour cela qu'il a été détenu", affirme une source policière au commissariat central.

Homme politique, du même nom que son père, Marcel Eloi Rahandi Chambrier, se rend régulièrement à Malabo Selon une source diplomatique que cite l’AFP, selon une source diplomatique, pour y retrouver sa compagne, également gabonaise.

La source diplomatique indique que l'ambassadeur du Gabon avait rencontré le 2e vice-président du pays, chargé de la Défense et de la Sécurité, Teodorin Nguema Obiang, pour obtenir la libération de son concitoyen.

Avec AFP

XS
SM
MD
LG