Liens d'accessibilité

Les réfugiés somaliens continuent d’arriver au Kenya


Un enfant devant une hutte dans un camps de réfugiés de Dadaab

Un enfant devant une hutte dans un camps de réfugiés de Dadaab

Les efforts internationaux contre la famine semblent s’accélérer ces derniers temps après le retrait des miliciens d’Al-Shabab de Mogadiscio.

Les Nations Unies affirment que les Somaliens continuent de se rendre au Kenya en dépit des efforts en vue d’atténuer l’impact de la sècheresse et de la famine dans le Sud de leur pays. Dans la première semaine du mois d’août, 1500 Somaliens, en moyenne, sont arrivés chaque jour dans les camps de Dadaab, dans le Nord du Kenya, une hausse par rapport aux chiffres de juillet.

Les efforts internationaux contre la famine semblent s’accélérer ces derniers temps après le retrait des miliciens d’Al-Shabab de Mogadiscio.

Le Programme alimentaire mondial (PAM) et le Haut Commissariat des Nations Unies aux réfugiés (HCR) ont lancé des ponts aériens pour acheminer l’aide alimentaire d’urgence dans la capitale somalienne. D’autres vols sont en cours d’organisation.

Plus de 1,4 milliard de dollars sont nécessaires pour combattre la sècheresse qui affecte 12 millions de personnes dans la Corne de l’Afrique, a averti le Bureau de coordination des affaires humanitaires des Nations Unies (OCHA).

XS
SM
MD
LG