Liens d'accessibilité

Un espoir contre la maladie d'Alzheimer


Une victime de la maladie d'Alzheimer (Reuters)

Une victime de la maladie d'Alzheimer (Reuters)

Des chercheurs de l’école de médecine de l’université Yale aux Etats-Unis ont découvert un médicament qui, selon eux, pourrait inverser les déficits cognitifs observés chez les victimes de la maladie d'Alzheimer.

Cette maladie suscite de profonds troubles de mémoire à court terme, une forme de démence qui affecte des dizaines de millions de personnes à travers le monde. La maladie frappe surtout les personnes âgées de plus de 70 ans, et l’on ignore ce qui la provoque.

Le composé qui peut aider à inverser cette déficience cognitive est appelé TC-2153. Il inhibe les effets négatifs d'une protéine appelée tyrosine phosphatase enrichie dans le striatum, ou STEP. Des niveaux élevés de cette protéine interfèrent avec d'autres protéines essentielles pour l'apprentissage et la mémoire.

Dans la revue en ligne PLoS Biology, les chercheurs de Yale disent qu’une seule dose du composé TC-2153 améliore les fonctions cognitives chez la souris. Des souris souffrant de la maladie d'Alzheimer se sont ensuite aussi bien débrouillé durant des tests cognitifs que les souris de contrôle qui n’avaient aucun problème de mémoire.

Les chercheurs disent qu'il leur a fallu cinq ans pour identifier la protéine STEP parmi des milliers de petites molécules. Ils envisagent de tester le composé TC-2153 sur d'autres grands animaux souffrant de déficits cognitifs.

Aux États-Unis, plus de cinq millions de personnes souffrent de la maladie d'Alzheimer. Selon l’ONG Alzheimer Disease International, la démence, dont la maladie d'Alzheimer est la forme la plus courante, frappe plus de 44 millions de personnes dans le monde. Un chiffre qui devrait tripler pour atteindre plus de 135 millions en 2050.

XS
SM
MD
LG